Technologie & Données

Digitalisation de l'entreprise de transport : trouver du business

10 mars 2021

L’entreprise de transport a tout intérêt à s’emparer du digital pour se faire connaître et développer sa prospection commerciale. Contrairement aux idées reçues, cette démarche ne nuit pas au contact humain, mais peut au contraire le renforcer.

Le digital est un outil formidable pour le développement d'une société, quel que soit le secteur d’activité. Dans le transport routier de marchandises, faute de temps, beaucoup d’entreprises n’exploitent pas encore pleinement ce potentiel. Quelques actions simples et peu coûteuses, en ressources humaines comme financières, peuvent être mises en place.

1/ Se rendre visible 

La première chose à faire est d’améliorer sa visibilité sur internet.

Faites le test : mettez-vous à la place d’une entreprise qui a besoin de transport routier du côté de Rodez en Aveyron, par exemple. Les premiers résultats qui apparaissent à partir d'une recherche “Transport routier Aveyron” sur Google vous renvoient tous vers des sites internet de “Pages Jaunes” et “Société.com”.

Rien de plus décevant, pour quelqu’un qui cherche un prestataire, que d’arriver sur ce type de site où l’on n’apprend pas grand-chose sur l’entreprise. Le client potentiel n’a pas accès aux informations qui lui permettraient de savoir si la société de transport qu’il a repérée dispose des outils nécessaires pour répondre à ses besoins.

Créer son propre site internet va permettre d’apporter des informations primordiales comme la localisation de l’entreprise, les zones sur lesquelles on travaille, le type de de prestations que l’on propose, les caractéristiques des véhicules et bien évidemment les différents moyens de contacter l’entreprise.

De nombreux outils existent aujourd’hui pour créer un site “vitrine” de quelques pages en moins d’une journée pour un coût très limité. Le site internet independant.io a récemment fait un top 7 de ces outils. Wix, par exemple, permet de créer un site web gratuitement et de l’héberger pour 10€ ou 15€/mois selon les offres.

Upply propose gratuitement aux clients transporteurs de sa place de marché une autre solution : la création d’une page vitrine regroupant les informations essentielles. Un excellent compromis quand on manque de temps ou de ressources humaines pour créer un site à part entière.

Il est également utile de porter un minimum d’attention aux réseaux sociaux. Tout d’abord, il est judicieux d’avoir une page au nom de l’entreprise sur les principaux réseaux comme Facebook, Linkedin et Twitter. Cela permet de protéger un minimum sa marque. Ensuite, bien sûr, c’est encore mieux si vous pouvez "faire vivre" cette page en l’alimentant régulièrement en informations, mais cela prend du temps.

2/ Trouver des clients 

Se rendre visible permet aux clients potentiels de vous trouver. Mais le digital permet aussi d’aller vers eux, dans une démarche proactive. La première étape consiste à utiliser internet pour identifier les prospects de sa région. Une démarche assez classique qui a fait ses preuves, mais mérite d’être étoffée.

Les plates-formes digitales de mise en relation de l’offre et de la demande élargissent considérablement le champ de sa prospection commerciale. Chez Upply, par exemple, nous permettons au transporteur :

  • D’être visible de tous les chargeurs
  • D’accéder aux lots disponibles, en fonction de critères qu’il a lui-même défini et qu’il peut modifier comme il le souhaite.

Upply donne ainsi accès à des centaines de demandes quotidiennes sans interférer dans la relation commerciale entre le transporteur et le client chargeur. Le transporteur décide avec qui il souhaite travailler et à quel prix.

Les outils digitaux sont également un gage d’efficacité. Chez Upply, nous nous occupons de la gestion administrative des factures, preuves de livraison, documents obligatoires et agissons comme tiers de confiance pour le paiement. Le transporteur peut ainsi se concentrer sur son métier. De même, l’application mobile permet de rester connecté et de ne pas rater une bonne transaction, y compris lorsque l’on est en déplacement.

3/ Renforcer les liens avec ses clients 

On entend souvent dire que le digital nuit au contact humain, fondamental dans le secteur du transport et de la logistique. Il n’en est rien ! Les outils digitaux, par leur simplicité d’utilisation, permettent au contraire de communiquer plus efficacement avec le client. Un message au départ ou à l’arrivée de la marchandise est très rassurant pour le chargeur. Or il a souvent plus de chance qu’un coup de téléphone d’atteindre son destinataire, et sans l’importuner puisque c’est lui qui choisit le moment où il le lit.

Ces outils digitaux, bien utilisés, peuvent renforcer la confiance du client dans la qualité de service de son prestataire. Les retours d’expérience sont également plus simples et peuvent être mutualisés. Nous avons par exemple mis en place chez Upply une notation objective sur la qualité de service. L'idée est de favoriser les comportements vertueux (ponctualité, délais de paiement, etc, ...) pour accroître la confiance entre le chargeur et le transporteur.

Sur le net comme dans la vie, l’amabilité et le souci du client se ressentent. Le digital ne remplace par le contact humain, il en décuple le potentiel.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Docteur en Économie (École Polytechnique) et diplômé de la Toulouse School of Economics, Thomas est spécialiste des plateformes digitales. Data scientist de formation, il a rejoint Upply au début du projet et en est aujourd'hui le directeur en charge des Données et de la R&D.