Logistique & Transports

Transport routier : les prix poursuivent leur remontée en septembre

04 octobre 2019

Selon la base de données Upply, les prix du transport routier de marchandises en France progressent à nouveau en septembre 2019 (+0,5% par rapport à août). Les courbes 2019 et 2018 se recroisent, ouvrant une petite séquence inflationniste pour la fin de l’année.

 

1/ Le marché transport au niveau national

barometre_routier_prix_median_septembre

Source : Upply

L’augmentation linéaire des prix de transport routier observée en 2019 continue en septembre (+0,5% par rapport à août).

Le marché est porté par plusieurs éléments :

  • La santé de l’économie française : l’indicateur du climat des affaires s’établit à 106,2 (+0,9 % par rapport au mois précédent) ;
  • Le manque de capacité de transport ;
  • Une certaine compréhension des chargeurs face aux difficultés de leurs prestataires. "Passer" des hausses de prix en lien avec celles des coûts semble plus facile cette année que les années précédentes, si l’on en croit le témoignage apporté par plusieurs transporteurs lors du congrès de la FNTR, le 26 septembre dernier.

La répercussion de la baisse des prix du gazole le mois dernier ne semble pas avoir affecté l’inflation des prix du transport en septembre. Les tensions internationales dans le golfe persique sont peut-être déjà anticipées… Le prix du gazole est désormais lui aussi dans une phase ascendante !

Ce mois-ci, les courbes 2018 et 2019 se recroisent laissant présager une fin d’année en hausse et une année 2019 au-dessus de 2018. Nos modèles de prévision montrent en effet, une poursuite de la montée des prix en octobre.

Barometre_routier_septembre_comparatif

Source : Upply

2/ Focus sur la région Ile-de-France

Attardons-nous cette fois sur l’activité import/export de la plus grande région de France : plus de 50% des flux transportés en France, partent ou arrivent d’Ile-de-France.

Le tableau ci-après montre la variation des prix de transport de la région Ile-de-France. Il est frappant de constater que les courbes présentent les mêmes caractéristiques que celle de la France entière. Le bassin parisien est aussi pour le transport le barycentre du pays !

barometre_routier_septembre_prix_median_IDF

Source : Upply

Les volumes exportés correspondent peu ou prou en quantité aux volumes importés. Il y a pourtant une petite différence en termes de coût roulé : 1,53€/km à l’export contre 1,47€ à l’import. Cet écart provient essentiellement du mix géographique des flux : la balance import-export est positive depuis les régions du nord de la France et positive vers le sud, les régions du Nord ont des prix plus bas car en concurrence avec les transporteurs qui descendent depuis la Belgique et l’Allemagne.

Cependant, le décrochage entre les deux courbes est beaucoup plus marqué en 2019 qu’en 2018.

Parce que l’activité reste forte dans les régions du Nord, le marché des prix a tendance à être beaucoup plus résistant pour les imports. Le marché export souffre en revanche très certainement d’une moindre consommation dans les régions du sud et d’une pression à la baisse pour les retours vers le Nord et vers l’Allemagne.


LES PRINCIPAUX INDICATEURS

barometre_transport_routier_indicateurs_sept_2019

Source : INSEE/CNR

Inscrivez-vous à la Newsletter


Avec plus de 20 ans d'expérience internationale dans la Supply Chain, William est l'expert du transport routier d'Upply. Innovant et entrepreneur dans l’âme, il a successivement travaillé dans la gestion opérationnelle de divers secteurs - chimie, automobile, matériaux de construction, aussi bien en tant qu’expéditeur que prestataire de services.