Logistique & Transports

Quelle stratégie adopter pour fidéliser ses transporteurs ?

14 octobre 2019

Pour les chargeurs, la fin d’année est en général synonyme d’activité intense et donc, potentiellement, d’accès plus difficile aux capacités de transport. Il est donc toujours intéressant de déployer une stratégie de fidélisation des transporteurs.

Commençons par un petit rappel des impératifs du transporteur. On peut dénombrer quatre préoccupations essentielles :

  • maximiser l’utilisation de l’outil de production et réduire les temps de non-utilisation : l’ensemble routier doit donc rouler au maximum ;
  • maîtriser les coûts de production : consommation de gazole, utilisation de routes à péages, main d’œuvre ;
  • limiter les pertes de production : les kilomètres à vide, qui sont assimilables aux chutes de production, sont des kilomètres "sans revenu" comme disent les Anglo-saxons ;
  • être payé à temps, selon les termes convenus.

Ces besoins ressemblent finalement beaucoup à ceux d'un industriel, d’un commerçant, ou de n’importe quelle entreprise. Lorsque l’on est chargeur, il est donc judicieux de les intégrer dans son process quotidien pour favoriser une relation gagnant-gagnant. Voici quelques exemples :

1- D’un point de vue opérationnel, veillez à réduire tous les temps morts qui sont de votre ressort et bloquent inutilement la capacité de transport, grevant ainsi les coûts du transporteur : un camion qui attend au chargement ou au déchargement, ou bien encore bloqué faute d’une validation, est un camion qui ne rapporte pas.

2- Veillez à ne pas créer de contraintes superflues qui rigidifient ou diminuent la flexibilité et/ou la capacité du transporteur : par exemple, certains types d’équipement demandés obligatoirement et systématiquement au transporteur ne sont réellement utiles que dans un nombre limité d’occurrences. Cela augmente artificiellement le coût du transport.

3- Veillez à donner de la visibilité à votre transporteur dans la planification des ordres de transport (pas forcément de la régularité, qui n'est qu'une forme particulière de visibilité) : meilleure est la visibilité, meilleur est l’enchaînement des missions de transport et plus faibles sont les kilomètres à vide.

4- Veillez enfin à payer à temps et selon les termes convenus le transport effectué. Un chargeur loyal optimise ses chances d’avoir à faire à un transporteur qui le sera aussi !

Ces quatre points peuvent sembler évidents, mais les mesures à mettre en œuvre pour parvenir à des améliorations concrètes sont pour certaines complexes. On peut parfois être tenté, faute de temps, de laisser perdurer une situation fragile, au risque d’atteindre un jour un point de rupture.

La bonne stratégie consiste donc aussi à travailler sérieusement et en partenariat sur ces 4 points et à communiquer de façon ouverte et transparente. En diminuant les risques pour son transporteur, le chargeur améliore évidemment son attractivité vis-à-vis de son prestataire. Mais il peut aussi gagner lui-même en efficacité dans ses process. Bénéfice garanti !

Inscrivez-vous à la Newsletter


Avec plus de 20 ans d'expérience internationale dans la Supply Chain, William est l'expert du transport routier d'Upply. Innovant et entrepreneur dans l’âme, il a successivement travaillé dans la gestion opérationnelle de divers secteurs - chimie, automobile, matériaux de construction, aussi bien en tant qu’expéditeur que prestataire de services.