Logistique & Transports

REVUE DE PRESSE DU 6 DÉCEMBRE 2019

06 décembre 2019

Grogne persistante des routiers, Cop 25, innovation dans les entreprises de transport ou nouvelles implantations logistiques : toute l'actualité du secteur en quelques minutes, grâce à la revue de presse Upply. Bonne lecture !

1/ À LA UNE

La colère des transporteurs routiers reste à la Une. Certes, le Sénat a retoqué la baisse du remboursement de la TICPE. Un vote unanimement salué par les organisations professionnelles. Mais le projet reste bien sur la table. Des blocages filtrants ont eu lieu à la frontière belge et dans le nord de la France à l’initiative de la FNTR Pas-de-Calais et de l’OTRE Hauts-de-France, rappelle L’Officiel des Transporteurs. Et l’agitation continue. L’OTRE nationale lance ses propres actions le 7 décembre, ajoute TRM24. Il faut dire que les transporteurs ont de quoi être inquiets. La dernière enquête du Comité national routier (CNR), faisant le bilan 2019 et présentant les perspectives 2020, prévoit une hausse des coûts sur tous les postes de dépense, souligne L’Officiel des Transporteurs.

Sur la scène internationale, l’actualité est marquée par l’ouverture de la Cop 25, "un sommet crucial pour éviter la décroissance", estiment Les Échos. La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, prend à bras le corps cette question du climat, prônant une diminution des émissions carbone "d'au moins 50% et de viser 55%" d'ici à 2030. En France aussi, le sujet est sur le devant de la scène, notamment dans le transport maritime. "La filière se structure pour viser la décarbonation", indique le quotidien économique, en référence au lancement d'une coalition pour la transition éco-énergétique du maritime lors des Assises de l’Économie de la Mer.

2 / VIE DES ENTREPRISES

Route

On démarre dans le Sud-Ouest avec le groupe Labatut, qui vient d’annoncer l’acquisition de la société bordelaise Tam-Tam, créée en 2008 suite à la fusion des Transports Barraud et des Transports Aquitaine Médoc, détaille Supply Chain Magazine. L’Officiel des Transporteurs revient quant à lui sur les ambitions du groupe Alainé, qui "fourmille de projets" pour amplifier le recours au transport combiné rail-route. Des projets, le Rémois OC Logistique n’en manque pas non plus. L’entreprise prévoit de finaliser le rachat d’une société de transport basée dans l’Est et le Nord de la France d’ici la fin de l’année, mais aussi d’agrandir ses surfaces logistiques.

Le transport routier est aussi à l’écoute des meilleures solutions pour améliorer son efficacité. Agediss poursuit ainsi sa route avec bp2r, à la recherche d’un TMS, indique Supply Chain Magazine. Engagée dans une stratégie de transformation digitale, l’entreprise fait également aux services d’Upply depuis plusieurs mois.

Concernant les véhicules, enfin, signalons le lancement de Predict, une offre de maintenance prédictive dévoilée par Renault Trucks à l’occasion du salon Solutrans, signale Transport Info.

Logistique

Rien n’arrête ID Logistics. L’entreprise met le cap sur les USA en rachetant les activités de Jagged Peak, une entreprise spécialisée dans les services logistiques de bout en bout dans l’e-commerce, le multi-canal et les produits de grande consommation, annonce Supply Chain Magazine. Le journal spécialisé revient également sur l’acquisition de Viapost Logistique Connectée par le 3PL nordiste Log’s.

Supply Chain magazine détaille enfin une commande majeure de U Logistique, portant sur 330 000 palettes plastiques. Le logisticien interne de la Coopérative U a en effet décidé d’abandonner la palette Europe au profit de la palette plastique pour tous les flux de palettes hétérogènes entre ses 29 entrepôts en France et les quelques 1 579 magasins U.

En matière de logistique urbaine, on retiendra deux innovations. Urby, filiale du groupe La Poste spécialisée dans le dernier kilomètre, va intégrer une plateforme de réservation à son site Internet, permettant à ses clients commerçants, artisans ou encore enseignes de la distribution d’effectuer des demandes de livraison et de collecte sur 15 métropoles.

Moins d’un an après avoir été sélectionné par Ikea pour assurer une partie des livraisons aux particuliers, la plate-forme Trusk annonce quant à elle la création de son activité Trusk Logistics.

L’actualité logistique est également riche de nouvelles implantations :

En bref, enfin, Voxlog détaille la nouvelle solution Saas pour les approvisionnements développée par Generix Group, et Supply Chain Village décrypte une nouvelle fonctionnalité de Sightness centrée sur la promesse client.

Maritime et aérien

Commission de transport, d’abord. Supply Chain Magazine signale l’ouverture d’une seconde agence en France pour GoFast Freight, sur l'aéroport de Lille-Lesquin. L’Antenne relate pour sa part les ambitions du commissionnaire marseillais Team Logistics Service (TLS) qui, en dix ans, s’est déjà largement diversifié.

Le Journal de la Marine Marchande se focalise pour sa part sur les résultats des compagnies maritimes, pour constater les difficultés de CMA CGM, contrainte de "se délester pour se renflouer", tandis que Hapag Lloyd privilégie "la stratégie du bénéfice avant la quête de parts de marché".

Enfin, dans le fret aérien, Actu-Transport-Logistique met en exergue l’extension de l’offre pharma d’Emirates Sky Cargo, mais aussi le lancement du laboratoire d’intelligence artificelle d’Air Canada Cargo. Le tout premier projet géré par cette structure consistait à augmenter le coefficient de chargement du fret à bord des vols sur certaines liaisons au Canada et en Europe.

Ferroviaire

L’actualité ferroviaire est dominée par la filialisation de Fret SNCF, qui interviendra au 1er janvier 2020. "Cette évolution est synonyme de nouvelles offres visant à saturer ses capacités et à mieux répondre aux attentes des chargeurs", précise Stratégies Logistique.

Actu-Transport-Logistique présente d’autre part une synthèse de la 9e journée "Fret ferroviaire et OFP", soulignant la nécessaire collaboration de tous les acteurs. Les régions, en tout cas, se mobilisent de plus en plus, comme l’illustre la création d’un syndicat mixte par la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie, pour une remise en état de la ligne capillaire fret Agen-Auch. Les Suisses, eux, ont depuis longtemps compris les enjeux et enfoncent le clou. Le gouvernement vient d’adopter un catalogue de mesures destiné à stimuler le développement du transport combiné.

Réputé vertueux, le ferroviaire doit quand même soigner son empreinte carbone. L’opérateur d’autoroutes ferroviaires du groupe SNCF, VIIA, ambitionne de devenir le premier transporteur terrestre européen longue distance neutre en carbone dès 2020.

Fluvial

Emmanuel Macron donne son feu vert final au chantier du Canal Seine-Nord-Europe. Le chef de l'État a en effet validé l'engagement de l'État à hauteur de 1, 1 milliard d'euros. Les travaux devraient démarrer en 2022, pour s'achever d'ici à 2028, précisent Les Échos.

3/ INNOVATION & RSE

Labeyrie a opté pour la blockchain IBM, afin de rendre accessible aux consommateurs les informations de traçabilité de deux de ses références de saumon fumé issues de filières norvégiennes, indique Supply Chain Magazine.

Technologie toujours, mais en matière de matériel de transport. Tous les modes voient se multiplier les innovations :

4/ E-COMMERCE

DPD anticipe le Brexit en se préparant à un no-deal. Selon une étude réalisée par l’institut allemand d’études de la consommation GfK pour le compte de DPD, 70 % des Européens cesseraient de commander en ligne des articles britanniques, si ceux-ci devenaient plus chers, à cause du Brexit. Pour inverser cette tendance, DPD annonce la mise en place d'une solution de facturation spécifique., révèle Actu-Transport-Logistique.

En attendant, l’e-commerçant britannique Ocado sort de ses frontières. Il exporte son modèle d'entrepôt automatisé au Japon, raconte l’Usine Digitale.

Le site belge Transportmedia, enfin, reprend les conclusions d’une étude de Cushman & Wakefield, qui met en avant l’intérêt financier des dépôts urbains.

5/ COMMERCE INTERNATIONAL

Quelle stratégie économique pour 2020 ? Quelques pays ont commencé à évoquer leurs hypothèses. La Chine revoit en hausse son PIB, mais pas sa croissance, notent Les Échos. Le Japon, lui, a décidé de concocter "l'un des plus grands plans de relance de la décennie". Tout laisse à penser que les tensions commerciales mondiales vont perdurer. Mais l’impact n’est pas toujours aussi lourd qu’on ne pouvait le craindre. En dépit d'une forte résonance médiatique, les mesures de représailles américaines prises par l'administration Trump contre les produits français depuis deux ans n'affectent jusqu'ici qu'une faible part du commerce avec les Etats-Unis, constatent ainsi Les Échos.

Pour l’Europe, il est clair que la santé des échanges internationaux sera décisive, car les perspectives de croissance restent faibles. L’Italie en apporte une nouvelle illustration : la croissance italienne n'atteindra que 0,2% en 2019 et 0,6% l'année prochaine, selon l'institut Istat cité par Les Échos.


L’INTERVIEW

"La France dispose de suffisamment de ressources pour faire rouler les camions essentiellement au bioGNV"

Marc Jedliczka, porte-parole de l’association négaWatt, répond à Transport & Environnement (T&E) qui affirme que les camions au gaz seraient plus polluants que les diesels. L’Officiel des Transporteurs lui donne la parole.

LA VIDÉO

Lancement du projet e-Valley et premiers essais de drone

Le 7 novembre 2019 avait lieu la pose de la première pierre et le lancement des essais drone sur le site de la future plateforme européenne quadrimodale e-Valley, située sur l'ancienne base aérienne de Cambrai (59), en présence de Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France. Voxlog a interrogé Nicolas Askamp, PDG de Survey Copter.

L’ÉTUDE

La logistique urbaine en France, peut mieux faire !

L’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) et la Confédération du commerce de gros et international (CGI) viennent de publier un rapport sur les enjeux des politiques locales en matière de mobilité des marchandises dans les villes. Les auteurs ont établi un bilan des initiatives, points forts et points bloquants, qui régissent la place laissée au fret dans les villes. L’Officiel des Transporteurs en propose la synthèse.

LE PORTRAIT

Joseph Arakel : un patron philanthrope

Joseph Arakel dirige un groupe de transport et logistique de 600 personnes, Tempo One. Transport Info dresse le portrait de cet autodidacte, issu d’un milieu modeste et catholique pratiquant, qui finance aussi un fonds de dotation destiné à aider des personnes en difficulté et considère que les entreprises doivent aussi jouer un rôle social.

L’INFOGRAPHIE

Les émissions mondiales de CO2 en 3 graphiques

A l'occasion de la COP25, Les Échos font le point sur les émissions mondiales de CO2 en cartes. Comment les représenter ? Quel indice choisir ? Réponse avec des cartogrammes.

LE CHIFFRE

50 000

Solutrans, le salon international des solutions de Transport Routier et Urbain, a franchi la barre symbolique des 50 000 visites, soit une progression de près de 11% par rapport à la précédente édition. TRM24 en dresse le bilan.

Rendez-vous le 20 décembre pour notre dernière revue de presse de 2019 !

Inscrivez-vous à la Newsletter


Journaliste de formation, Anne a exercé l’essentiel de sa carrière dans la presse spécialisée Transport & Logistique, avant de rejoindre Upply.