Logistique & Transports

REVUE DE PRESSE DU 22 NOVEMBRE 2019

22 novembre 2019

TICPE, paquet mobilité, verdissement des solutions, environnement économique : la revue de presse Upply vous dit tout des défis, des craintes et des innovations du secteur transport et logistique.

1/ À LA UNE

Le transport routier est à la Une, cette semaine, avec d’abord une opération majeure dans la recomposition en cours : Siparex et EMZ partners vont faire leur entrée au capital d’une des plus importantes entreprises du TRM en France, le groupe Jacky Perrenot. "Jacky Perrenot (77 ans), fils du fondateur du groupe créé à la Libération à Saint-Donat (Drôme), passe donc ainsi la main d'une entreprise qui participe largement à la consolidation de son secteur", soulignent les Échos. Philippe Givone, président de Jacky Perrenot, a livré ses ambitions au micro de Transport Info.

Le transport routier de marchandises français est aussi à la Une pour sa colère qui ne cesse de monter. Les fédérations professionnelles pointent cette semaine les mauvaises manières du gouvernement : sans attendre le résultat des discussions au Parlement, l’administration des Douanes a publié une circulaire qui intègre déjà la diminution du remboursement partiel de TICPE sur le gazole, relate L’Officiel des Transporteurs. De quoi nourrir encore un peu plus la mobilisation qui se prépare dans le nord de la France : la FNTR du Pas-de-Calais et l’OTRE des Hauts-de-France ont décidé de se rapprocher pour organiser des actions communes de blocage dans leur région et à la frontière belge, à partir du jeudi 28 novembre. Cette actualité chaude autour du projet de loi de finances a presque fait passer au second plan l’adoption définitive de la LOM. Un texte très orienté sur le transport de personnes, qui aura cependant "quelques impacts directs sur le transport routier", souligne Transport Info.

Le TRM français n’a pas fini de devoir se battre. Sur le front européen, il faudra jouer serré face à un bloc de l’Est emmené par la Bulgarie, qui "organise le front du refus" sur le paquet Mobilité, affirme Transport Info. Enfin désignée, la nouvelle commissaire européenne chargée des Transports, Adina-Ioana Vălean, aura fort à faire sur ce dossier. Le magazine apporte pourtant parallèlement de nouveaux exemples de pratiques sociales déplorables, relatant l’histoire de chauffeurs philippins employés par un transporteur danois dans plusieurs pays de l’Est, dans des conditions "proches de l’esclavage". En France, le transporteur lituanien Hegelmann a fait l’objet d’une vaste opération de contrôle qui a également permis de constater des manquements graves.

2/ VIE DES ENTREPRISES

Route

Une fois n’est pas coutume, on note une petite accalmie dans les fusions-acquisitions cette semaine. Une opération à signaler : après avoir repris Trans Inter il y a quelques semaines, les Transports Vallée vient d’officialiser l’acquisition des Transports Delaunay, basés eux aussi dans l’Eure, annonce Transport Info. Comme en témoigne le groupe basque Olano dans les colonnes de ce même magazine, la trêve ne devrait pas durer. Dans ce reportage sur les ambitions du groupe, le président, Nicolas Olano, fait état de 14 dossiers de rachat à l’étude !

La recomposition du secteur passe aussi par de nombreuses innovations, dans des domaines extrêmement variés :

Logistique

Ça bouge aussi dans la commission de transport… En devenant filiale de CMA CGM, Ceva Logistics peut désormais compter sur l’attention des plus hautes autorités françaises. L’inauguration de son nouveau siège social, à Marseille, s’est faite en présence du Premier ministre Édouard Philippe et de la ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Élisabeth Borne, indique Supply Chain Magazine.

Autre diversification à suivre, celle du groupe Heppner qui s’implante en Afrique avec l'ouverture d'une première agence au Sénégal, rapporte Voxlog. Le site spécialisé revient par ailleurs sur l’opération de croissance externe menée par Kuehne+Nagel, qui s’arroge les activités de logistique et de transport du groupe néerlandais Rotra, présent au Pays-Bas et en Belgique.

En matière d’implantations logistiques, le prestataire Agility vient d’inaugurer un nouveau site logistique multifonction à Blotzheim, dans le Haut-Rhin (68). D'une surface de 26 000 m², il est doté de sept quais de chargement et de 10 500 emplacements de palettes, précise Voxlog.

Côté chargeurs, BUT se dote de 50 000 m² supplémentaires à Mer, dans le Loir-et-Cher, tandis que GSE vise 80 000 m² aux portes du Médoc, souligne Supply Chain Magazine. Enfin, TerreAzur conforte sa position en Île-de-France en s'installant dans un nouveau site logistique à Wissous (91), capable de traiter jusqu’à 65 000 tonnes de fruits et légumes par an, signale Voxlog.

En bref, dans l’actualité logistique, on retient également le choix d’Airbus FHS, qui a sélectionné MyTower comme tour de contrôle transport ainsi que les ambitions de la start up Delaplace.pro, qui développe avec succès une stratégie à destination des grands comptes puisque Ikea ou encore Brico Dépôt en sont déjà clients.

Enfin, deux mois après l’incendie majeur de Rouen, on apprend par Le Monde que Lubrizol et Normandie Logistique ont été sommées par la préfecture de respecter les règles de sécurité. Elles ont un à deux mois selon les sujets pour se mettre en conformité.

Maritime et aérien

Cap au nord, d’abord, où une opération d’envergure se profile : les ports d’Anvers et de Zeebrugge négocient une fusion progressive, annonce l’Antenne, afin d’aller au-delà des simples collaborations actuelles. Plus au sud, des nuages apparaissent dans le ciel italien. La Commission européenne a ouvert une enquête sur les exonérations fiscales accordées aux ports, indique Ports et Corridors. Côté opérationnel, enfin, L’Antenne relate l’arrivée à Marseille-Fos d’un nouveau portique et de cavaliers hybrides chez Seayard.

Toujours à Marseille, mais côté fret aérien, les nouvelles sont bonnes, avec un record en vue pour l’aéroport, qui se félicite que la croissance continue de l'express s'accompagne d'un développement du fret traditionnel. Les aéroports belges confirment aussi semaine après semaine leur dynamisme dans l’activité cargo. Le site Transportmedia rapporte la construction d’un nouvel entrepôt de Ziegler à Bruxelles et l’arrivée à Liège Airport de l’Espagnol Cacesa, un fournisseur d’Alibaba et Aliexpress. Pour clore ce chapitre aérien, notons enfin l’investissement de Lufthansa Cargo dans la modernisation de sa flotte, malgré une conjoncture financière difficile, précise Actu-Transport-Logistique.

Ferroviaire

L’actualité de la quinzaine écoulée résume bien les contrastes du ferroviaire. D’un côté, "les signaux positifs se multiplient pour le combiné rail-route", souligne Actu-Transport-Logistique, évoquant "un florilège de nouvelles relations" depuis la rentrée 2019. Le mouvement n’est d’ailleurs pas terminé, comme en témoigne l’ouverture prochaine par VIIA d’une autoroute ferroviaire entre Sète et Calais, annoncée par le Journal de Marine Marchande, ou encore la troisième liaison que s’apprête à lancer Froidcombi entre Avignon et Dourges, selon les informations d’Actu-Transport-Logistique.

Autres signaux positifs, la mobilisation croissante en région. Dans les Landes, la Région Nouvelle-Aquitaine met ainsi près de 12 millions d’euros sur la table pour financer la rénovation/réouverture de trois lignes capillaires fret. Et dans la région Centre-Val de Loire, le Ceser prône la création d’un cluster fret ferroviaire.

Seule ombre au tableau ferroviaire, mais elle est de taille : le mouvement de grève prévu au mois de décembre. Le Groupement national des transports combinés (GNTC) a réclamé la mise en place d’un service minimum.

Fluvial

Au chapitre fluvial, enfin, deux iniatives à retenir, dans les colonnes d’Actu-Transport-Logistique. En France, tout d’abord, la ville de Strasbourg, qui vise la disparition du Diesel dans son centre d’ici 2025, a lancé un appel à projets pour une logistique fluviale. Outre-Rhin, où le fluvial est bien plus actif, une première station européenne GNL pour péniches vient de voir le jour dans le port de Cologne.

3/ INNOVATION & RSE

On ne sait plus où donner de la tête tant l’innovation fait désormais partie du quotidien des acteurs de la supply chain. Dans le secteur logistique, tout d’abord, les robots de la start-up française Exotec remportent un nouveau succès, puisqu’ils équiperont les entrepôts du groupe japonais Uniqlo, raconte Frenchweb. Une autre histoire de robot a les honneurs de l’Usine Digitale : la start-up TwinswHeel, qui travaille avec Nissan, Renault, SNCF et Franprix, a mis au point un nouveau robot baptisé Pegasus Cargo, dédié à la logistique en milieu urbain. Chez DPD France, enfin, l’innovation se poursuit dans les airs. La filiale du groupe La Poste ouvre sa seconde ligne de livraison de colis par drone en Isère.

Le transport routier n’est pas en reste, notamment en matière de véhicules. Le salon Solutrans, à Lyon, en a apporté de multiples illustrations. La FNTR, Cara (European Cluster for Mobility) et La Poste ont profité du passage sur ce salon d’Anne-Marie Idrac, haute responsable pour la stratégie nationale des véhicules autonomes, pour remettre leurs travaux sur les applications possibles dans le transport routier de marchandises, rapport Transport Info.

Le verdissement des flottes est l’autre sujet majeur du moment. Les nouveaux objectifs CO2 constituent un challenge important", reconnaît ainsi Bruno Blin, le président de Renault Trucks, dans une interview à TRM24. Volvo Trucks élargit aussi ses solutions, avec l’arrivée de ses premiers camions électriques sur le marché en 2020, pour le transport urbain de marchandises, annonce Actu-Transport-Logistique. Il faut dire que le marché pousse de plus en plus. Lidl, par exemple, vient d’annoncer l’extension de son expérimentation de livraison avec des camions roulant au GNL, suite à des premiers tests positifs. Mais au-delà des constructeurs, c’est tout une filière industrielle qui se mobilise. La société Tallano Technologies vient ainsi de développer une solution qui permet d’aspirer 85% des particules émises par les plaquettes de frein.

Dans le maritime aussi, la pression s’accroît et les initiatives suivent. "Transition énergétique : le transport maritime à l’heure de tous ses rendez-vous", titre ainsi le Journal de la Marine Marchande, avant de passer en revue les agendas nationaux et internationaux dans ce domaine. L’Antenne revient également sur les derniers débats de l’Organisation maritime internationale, qui veut "laisser la liberté aux États". En France, le programme du Cluster maritime français (CMF) en faveur de la transition éco-énergétique de la filière a franchi une nouvelle étape avec la signature d’une convention avec l’Ademe.

4/ E-COMMERCE

Le Père Noël va de nouveau faire le bonheur du e-commerce, avec un chiffre d’affaires qui devrait dépasser les 20 milliards, estime la Fevad. Sur l'année, le chiffre d'affaires du secteur sera supérieur à 100 milliards d'euros, précisent Les Échos.

Deux leaders caracolent en tête et se livrent un duel sans merci décrypté par le quotidien économique : Alibaba et Amazon. Le premier s’apprête à lever au moins 12 milliards de dollars dans le cadre de son entrée à la Bourse de Hong Kong.

Derrière, les entreprise historiques se mobilisent, à l’instar de DHL Express, qui veut "rester le moteur de La Poste allemande", ou de Carrefour, qui ambitionne de réaliser un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros dans l’e-commerce alimentaire d’ici 2022, rapporte Frenchweb.

5/ COMMERCE INTERNATIONAL

Sur le terrain des échanges internationaux et de l’économie, les bonnes nouvelles se font rares. Raison de plus pour les signaler : selon Les Échos, Le président américain devrait renoncer temporairement à relever les droits de douane sur les importations automobiles en provenance de l'Union européenne. Précisons toutefois que cette bonne manière est liée à des investissements promis aux États-Unis par les fabricants allemands…

Autre grande source d’incertitude : le Brexit. Les partenaires commerciaux de l'Europe craignent d'en être les victimes collatérales, signale le quotidien économique, précisant que certains pays réclament déjà des compensations financières.

La conjoncture reste également préoccupante dans de nombreux pays majeurs. C’est le cas de l’Allemagne, qui évite la récession mais ne rassure pas. Le Japon note lui-aussi un "coup de frein". Quant à la Chine, son taux de croissance pourrait tomber sous les 6% en 2020, estime un think tank officiel chinois. En octobre, ses exportations ont enregistré leur troisième mois de repli.

Les Routes de la Soie, enfin, continuent de susciter bien des inquiétudes, et pas seulement en Europe. "Le Sri Lanka pris au piège des nouvelles routes de la soie chinoises" : tel est le titre d’un long article des Échos qui décrypte les réticences du pays face aux projets en cours.


L’INTERVIEW

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports : “La route paye la route”

Dans une interview exclusive à l’Officiel des transporteurs, Jean-Baptiste Djebbari annonce sa volonté de "concrétiser rapidement" un contrat de transition énergétique avec la profession du transport routier. Fiscalité des entrepôts, DFS, taxation des contrats courts, GNR : tour d’horizon des sujets "chauds".

LE CHIFFRE

10 000 € au lieu de 4 000€. Cora van Nieuwenhuizen, ministre des Transports des Pays-Bas, a décidé de partir à la chasse à la fraude tous azimuts en ce qui concerne les moteurs truqués, notamment par un alourdissement très significatif des amendes, alerte Actu-Transport-Logistique.

LA VIDÉO

La place du robot dans l’entrepôt

Le monde politique voit souvent la robotisation comme un risque pour l’emploi. Dans son émission "Le Monde à Lambert", sur la WebTV Supply Chain Village, le député François-Michel Lambert reçoit Olivier Rochet, fondateur de la société Scallog pour démystifier certains préjugés. L’entrepreneur explique notamment comment la robotisation peut rendre l’entreprise plus performante et plus robuste et donc plus en capacité de préserver l’emploi.

BON À SAVOIR

Afilog fait le bilan de son Tour de France de la logistique

Arrivée à la neuvième et ultime étape de son Tour de France de la logistique, Afilog réunissait, le 14 novembre 2019, acteurs du secteur, politiques et experts économiques pour évoquer ces quatre années de concertation autour d'un secteur aux enjeux multiples. Voxlog en fait la synthèse.

L’ÉTUDE

Les trois plaies de l'industrie française

Si les usines tricolores ont retrouvé quelques couleurs, elles continuent de subir un certain nombre de manques qui empêchent l'industrie française de repartir de l'avant, relève une étude d'Accenture citée par Les Échos.

L’IMAGE

Les autorités européennes certifient le nouvel avion cargo géant d'Airbus

Le BelugaXL a reçu sa certification de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Airbus va le mettre en service début 2020, annoncent Les Échos.

LE LAURÉAT

Le Sirius 2019 de la Supply Chain attribué à Sodebo

Supply Chain Magazine nous dévoile le palmarès de la deuxième cérémonie des Sirius, organisée par l’Institut du Commerce. Le Prix Sirius Supply Chain a été décerné à l’entreprise familiale Sodebo, le spécialiste du snacking frais en libre-service, pour un projet collaboratif d’optimisation de son organisation logistique réalisé avec le cabinet 4S Network et sa filiale CRC Services.

LE RENDEZ-VOUS

Supply Chain Event

Pour sa huitième édition, qui se déroulera les 3 et 4 décembre 2019 à Paris Porte de Versailles, le salon Supply Chain Event mettra l’accent sur la transformation digitale à tous les niveaux du transport et de la logistique. Les équipes d’Upply seront à votre disposition pour vous présenter les services que nous offrons aux acteurs de la supply chain.

Bonne lecture, et rendez-vous le 6 décembre pour notre prochaine revue de presse.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Journaliste de formation, Anne a exercé l’essentiel de sa carrière dans la presse spécialisée Transport & Logistique, avant de rejoindre Upply.