Logistique & Transports

Rotterdam / Durban : stabilité des taux de fret maritimes

22 mai 2019

Intéressons-nous cette semaine à une relation maritime Nord / Sud que l’on pourrait qualifier de "sans histoires", tant la linéarité des taux de fret pratiqués est frappante. Coup de projecteur sur la ligne Rotterdam / Durban.

La stabilité tarifaire de la ligne s'explique par une capacité offerte maîtrisée par les compagnies maritimes et une demande très large de la part de ce marché sur tous types de produits conteneurisables en sec et en reefer. L'Historique des prix de cette ligne, au regard de la base de donnée Upply, illustre parfaitement cette stabilité depuis 2 ans (voir graphique).

La compagnie maritime Safmarine, maintenant intégrée au groupe Maersk, bénéficie d’un leadership historique sur cette relation.

Une cible de choix pour les chargeurs-exportateurs

Malgré une croissance de 1 à 1,5% par an, l’Afrique du Sud reste le second pays le plus riche d’Afrique, mais le premier à avoir une économie diversifiée, ouverte, réelle et assise. Cette stabilité, couplée à un vaste marché, en fait une cible marketing de choix pour les chargeurs-exportateurs européens, surtout dans une perspective de développement avec un risque mesuré sur le secteur Afrique.

Capture d’écran 2019-05-22 à 13.56.43

Historique des prix médian en Port to Port (avec THC) estimé par Upply au cours des 24 derniers mois – 21 mai 2019 

Crédit photo : Image par Ellen26 de Pixabay

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).