Logistique & Transports

Parkings sécurisés : une réponse à la vulnérabilité des camions

06 novembre 2019

En nombre et en valeur, les vols de fret explosent ces dernières années, et 2019 s’annonce comme une nouvelle année record. Les poids lourds sont particulièrement ciblés. Supply Chain Village a réuni un panel de professionnels pour faire le point sur le sujet et évoquer les moyens de prévention.

Le constat est sans appel : au cours des cinq dernières années, les vols de fret dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) n’ont cessé d’augmenter. Le nombre d’incidents recensés par l’association TAPA (Transported Asset Protection Association) est passé de 1 102 en 2014 à 3 981 en 2018.

Cette sinistre progression ne se dément pas : avec 4 187 incidents enregistrés, le premier semestre 2019 surpasse déjà de 5,1% la totalité de l’année 2018… En valeur, la perte représente pour cette période 55 millions d’euros, soit une moyenne de 305 605 euros par jour… La France a quant à elle connu une véritable explosion, avec 1 220 incidents au premier semestre 2019 pour une valeur de 3,8 M€ (dont 3,4 M€ pour un seul fait).

75% des vols à bord des poids lourds

Le transport constitue l’une des étapes les plus sensibles de la supply chain. En 2018, les vols à bord des poids lourds représentaient 75% des incidents recensés. Si l’on y ajoute les vols dans les remorques ainsi que le vol complet du véhicule ou de la remorque, on couvre 94% du nombre total d’incidents. En résumé, même si les bâtiments logistiques sont évidemment aussi des points sensibles, la vulnérabilité des poids lourds appelle une attention particulière.

L’association TAPA, qui émet des recommandations et délivre des certifications, s’est penchée sur le sujet dès 2005 avec l’élaboration du programme TSR (Trucking Security Requirements). Ce programme pose un certain nombre d’exigences comme la définition d’une politique écrite de sécurité adoptée par la direction générale, l’instauration de mesures spécifiques pour le fret sensible, l’obligation d’investigation en cas de fait suspecté ou avéré, le choix d’itinéraires les plus sûrs possibles et le recours à des parkings sécurisés pour les camions chargés. Il prévoit également des processus stricts à chaque étape sensible du transport et du transfert de la marchandise.

Un programme de certification des parkings

En 2017, TAPA a décidé de franchir une étape supplémentaire en lançant un programme de certification pour les opérateurs de parkings sécurisés, le PSR (Parking Security Requirements). Il concerne pour l’instant la zone EMEA, mais pourrait ensuite être étendu aux autres régions de TAPA.

Les parkings sécurisés ne constituent certes pas une garantie absolue contre le vol : si l’on reprend les chiffres 2018 de la zone EMEA, 162 incidents ont eu lieu dans ce type d’emplacement… Mais dans le même temps, 2 342 faits se sont produits sur des parkings non sécurisés. L’efficacité de la sécurisation est donc indéniable.

Trois niveaux de certification sont prévus par le programme PSR, allant du niveau de sécurité le plus élevé (niveau 1) au moins élevé (niveau 3). "Un opérateur de parkings peut décider de commencer par le niveau 3 et de monter progressivement au fur et à mesure des améliorations", indique TAPA. Il peut aussi privilégier le niveau 1 dans des zones à fort risque et le niveau 2 ou 3 ailleurs. "En tout état de cause, c’est l’opérateur qui choisit la catégorie de classification qu’il vise", précise l'association.

Six semaines après le lancement du programme, 24 sites étaient certifiés. TAPA se fixe un objectif de plus de 120 sites enregistrés en 2019, représentant 15 000 places de parkings, et le double en 2020.

Le Delta Park de Dourges, premier certifié niveau 1 en Europe

En France, le Delta Park Truck Secure Parking, exploité par Tip Trailer Services à Dourges, a obtenu la certification niveau 1, devenant ainsi le premier site en Europe à décrocher le label le plus élevé.

"Nous nous sommes intéressés à la sécurité de la supply chain car il s’agit d’une des principales préoccupations de nos clients logisticiens et transporteurs. Un nombre croissant d’appel d’offres inclut d’ailleurs des éléments de sécurité", a souligné Didier Félice, vice-président Europe du Sud de Tip Trailer Services, lors de la conférence de Supply Chain Village sur la sécurité de la supply chain.

Second constat de Didier Félice : l’attention portée à la sécurité n’est pas seulement le fait de clients transportant des marchandises de valeur ou sensibles. "Les parkings sécurisés permettent aussi de garantir de meilleures conditions de travail, ce qui est important pour fidéliser des chauffeurs dans un contexte de pénurie. C’est en général le chauffeur qui décide de l’endroit où il va s’arrêter, même si cela se fait en concertation avec son exploitant. Il va donc être attentif aux conditions de vie et de sécurité. C’est la raison pour laquelle nous avons également développé toute une gamme de services", détaille le vice-président de Tip Trailers Services. Ce point est également mis en avant, dans la perspective d’une féminisation accrue du métier de conducteur, envisagée pour répondre au manque de main d’œuvre.

Des contraintes de disponibilité foncière et de coûts

Reste un problème majeur : bien qu’ils semblent faire l’unanimité, ces parkings manquent cruellement. "Le plus difficile, c’est de trouver le foncier nécessaire", indique Didier Félice. Les collectivités locales ne sont pas toujours très réceptives à cette activité de stockage de poids lourds qui suscite des craintes de nuisances et ne crée pas beaucoup d’emplois. "Nous avons eu la chance, à Dourges, d’avoir à nos côtés la région Hauts-de-France", souligne le vice-président. Une région effectivement très sensible aux problématiques logistiques.

Autre contrainte déterminante : les opérateurs doivent "construire dans la perspective de niveaux de prix compatibles avec les coûts que peuvent supporter les transporteurs", fait remarquer Didier Félice.

La Commission européenne s’est emparée de cette problématique. Un groupe de travail a été mis en place en avril 2019, quelques semaines après la publication d’un rapport sur le sujet. La Commission a notamment décidé de débloquer 178 M€ pour contribuer au financement de place de parkings sécurisés, le long des corridors de transport routier européens les plus fréquentés.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Journaliste de formation, Anne a exercé l’essentiel de sa carrière dans la presse spécialisée Transport & Logistique, avant de rejoindre Upply.