Logistique & Transports

Anvers - Miami : légère baisse des taux de fret maritime

26 novembre 2019

La base de données Upply révèle une amorce de baisse des taux de fret maritimes sur l’axe Anvers-Miami en 40 HC dry. Cette érosion était attendue suite à l’entrée en vigueur, le 18 octobre, des surtaxes douanières appliquées par les États-Unis sur un certain nombre de produits européens.

Les effets de la guerre commerciale US-Europe ont été largement anticipés par le marché. Durant la période allant de juillet à octobre, les entreprises ont déclenché un nombre important de commandes pour la fin de l’année, afin d’échapper autant que possible à la hausse prévisible des tarifs douaniers. L’heure est donc maintenant à l’accalmie.

2019 restera néanmoins une très belle année pour les compagnies maritimes sur le Transatlantique. Les résultats légèrement dégradés attendus en décembre ne vont pas faire basculer la tendance positive des 12 derniers mois.

Hapag Lloyd, très exposé en capacité sur ce trade, s’impose comme l’un des grands bénéficiaires de ce marché soutenu. La compagnie profite du pavillon américain dont elle dispose pour une partie de ses navires, obligatoire pour capter certains contrats.

En 2018, la tension sino-américaine avait artificiellement provoqué une fin d’année tonitruante en matière de taux de fret pour les transporteurs maritimes sur le Transpacifique. L’histoire s’est répétée en 2019 pour le Transatlantique, mais dans des proportions 3 à 4 fois inférieures, et donc avec un impact moindre sur les résultats financiers des grandes compagnies.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).