Logistique & Transports

Le Havre / Carthagène: un léger tassement des taux de fret

11 septembre 2019

Carthagène, que l’on pourrait qualifier de "mini Dubai" de l’Amérique centrale, est principalement un port de transbordement. Les volumes traités sont en constante évolution, atteignant actuellement les 2,8 millions d’EVP.

Le port colombien de Carthagène franchira probablement durant cette fin d’année la barre des 3 millions d’EVP. Les nouveaux portiques d'APM Terminals permettent en effet d’accueillir des navires allant jusqu’à 14 000 EVP, correspondant au format du canal de Panama actuel.

Les exportations en provenance d’Europe et de France en particulier sont très bien orientées, permettant de contenir l'érosion des tarifs, comme l'illustre notre base de données Upply. L’agro-alimentaire, les vins et spiritueux ainsi que les produits de luxe sont les locomotives de cette ligne, dont la finalité est d’irriguer toute la zone Caraïbe, ses hôtels et ses croisières.

lane_of_week_lehavre_cartagena

Cette position de carrefour géographique sur le passage de grandes routes maritimes permet également idéalement de faire transiter des marchandises sous des régimes douaniers favorables, vers le sud de la Floride mais aussi les ports latino-américains et également le Pacifique, grâce à la proximité du Canal.

Sur la zone Caraïbes, le gros hub concurrent de Carthagène est celui de Kingston en Jamaïque, contrôlé principalement par CMA CGM. Il est donc logique de retrouver APM Terminals en concurrence régionale sur la zone depuis Carthagène.

Crédit photo : APM Terminals

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).