Logistique & Transports

Ningbo-Seattle : des taux de fret maritime élevés pour la saison

10 juin 2020

Les taux de fret maritimes sur le Transpacifique dans le sens Ouest-Est se maintiennent à des niveaux élevés. Les compagnies maritimes gèrent la capacité au plus serré, tandis que le retail américain commence à reconstituer des stocks.

L’axe transpacifique Eastbound reste à des niveaux de taux de fret enregistrés très élevés pour la saison, supérieurs de plus de 20% à ce que nous enregistrions l’an dernier à la même période, comme le montre cet exemple de l’axe Ningbo-Seattle issu de notre base de données Upply.

ningbo-seattle-taux-maritime-juin-2020

Source : Upply

Jusqu’à présent, la contraction de l’offre a été légèrement supérieure à celle de la demande, ce qui démontre un yield management très fin sur ce corridor de la part des compagnies maritimes. Cette gestion précise leur a permis de maintenir des taux de fret élevés, avec une demande qui reprend des couleurs depuis 3 semaines.

En effet, malgré les interminables tensions commerciales avec la Chine, le secteur du retail aux États-Unis commence à commander de nouveau pour reconstituer les stocks de cet été. L’économie américaine soutenant directement sa consommation domestique dans un contexte d’emploi fortement dégradé par la crise du coronavirus.

Pas de baisse en vue dans l'immédiat

La gestion fine des capacités de la part des compagnies maritimes devrait se poursuivre au début de l’été. Cette position défensive doit permettre de maintenir à peu près l’équation "-20% de volumes transportés pour + 20% de taux de fret encaissés", afin de contenir autant que faire se peut l’érosion des comptes d’exploitation.

La probabilité pour qu’un acteur maritime majeur de cet axe commercial adopte une stratégie différente à court terme sur le marché, en réinjectant des capacités et en accélérant la vitesse, nous paraît très faible compte tenu du contexte.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).