Logistique & Transports

Rotterdam - New York : des taux de fret élevés pour la saison

10 juillet 2019

Mi-juillet, on constate habituellement une amorce de "basse saison" sur le trade Rotterdam – New York, caractérisé par une demande molle et une érosion tarifaire associée. Mais ce n’est pas le cas cette année.

Habituellement, les annonces de restauration de taux de fret (GRI) au 1er juillet sont difficiles, voire dans certains cas impossibles à négocier avec les chargeurs. Mais 2019 fait exception à la règle : les GRI du 1 er juillet ont été peu (ou pas) discutées. Plusieurs facteurs expliquent cette situation :

- Des craintes sur un changement de politique US en matière d’importations de produits de l’Union européenne. Deux secteurs sont sous pression : les vins et spiritueux et l’automotive. L’Allemagne est particulièrement visée pour tout ce qui touche l’automobile, la France pour les vins et spiritueux. Ces craintes de taxes à l’importation plus élevées provoquent des anticipations de commande de la part des importateurs.

- La compagnie APL (CMA CGM Group) risque de se retirer en tant que marque sur ce trade dans le cadre de son intégration progressive dans CMA CGM, cela ferait un acteur historique de moins sur ce trade.

- La compagnie MSC, qui vient de voir son statut douanier préférentiel suspendu aux États-Unis, le temps de l’enquête à mener suite à saisie record de drogue sur le territoire américain, peut de façon temporaire souffrir de certains arbitrages défavorables des chargeurs cherchant à lisser leur risque sur la partie débarquement aux US.

- La capacité offerte est très stable et très maîtrisée sur cet axe, qui continue majoritairement à utiliser des navires petits et anciens.

Capture d’écran 2019-07-11 à 10.45.31

Historique des prix médians en Port to Port - 40 HCR (avec THC) estimé par Upply au cours des 24 derniers mois – 10 juillet 2019
Crédit photo : Image par Vlad Man de Pixabay 

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).