Logistique & Transports

Rotterdam-Qingdao : retour à une certaine stabilité des taux de fret

29 avril 2020

On note un petit palier des taux de fret maritime au départ d’Europe vers l’Asie, après le mouvement haussier régulier de ces dernières semaines, comme en témoignent les données Upply sur l’axe Rotterdam-Qingdao (sur la base d’un 40’ HC dry non dangereux, en port à port, THC inclus).

Comment expliquer le tassement récent de la courbe des taux de fret maritime sur l’axe Europe-Asie, constaté dans les données Upply, après plusieurs semaines de hausse ? Deux facteurs se conjuguent. Nous sommes revenus à une situation quasi normale en matière de disponibilité d’équipement en Europe pour le dry (ce qui n’est toujours pas le cas pour le reefer). Par ailleurs, les compagnies peinent à encaisser les surcharges “fuel propre”, le prix de celui-ci ayant plongé.

rotterdam-qingdao-avril-2020-fr

Source : Upply

Les taux export devraient logiquement se maintenir au mois de mai, voire connaître une légère tendance haussière. La reprise progressive de l’activité en Europe, alors même que l’espace disponible sera compté à partir du 15 mai dans les ports du Nord suite aux blank sailings Asie qui ont suivi le Nouvel An chinois, milite en ce sens.

La Chine “a faim et soif”. Elle est prête à mettre plus d’argent “sur la table” pour consolider sa reprise et maintenir sa cohésion sociale. L’idéal aurait été d’avoir davantage de départs d’Europe dans cette période pour soutenir une reprise forte avec un rebond, plutôt qu’une reprise molle due à une contraction volontaire excessive de l’offre des compagnies maritimes.

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).