Logistique & Transports

SHANGHAI - BUSAN : hausse sensible des taux de fret maritime pour les 40’ HC

15 janvier 2020

Ce marché du transport maritime intra-Asie, caractérisé par ses micro-secousses avec de nombreuses montagnes russes, est connu pour être très réactif aux à-coups de l'offre et de la demande ponctuelle.

L’axe Shanghai-Busan est opéré avec des feeders de 2 000 à 4 000 EVP, navires souples et flexibles qui peuvent se positionner rapidement là où la demande l’exige, ce qui explique la volatilité de ce marché.

Le passage à l’IMO 2020, principalement centré sur le marché des soutes de Singapour (bunkering) dans la zone Asie, vient de créer des attentes de navires sur rade pour passer à la "pompe". Cet effet brutal de demande a eu un effet inflationniste sur les prix du LSFO et sur leur répercussion en matière de taux de fret.

On constate aujourd’hui que le pic est passé, et que les prix de Singapour commencent à se détendre après avoir franchi la barrière psychologique des 700 USD la tonne en tout début d’année.

En coefficient, le surcoût des surcharges "Marpol" sur l’intra-Asie est particulièrement impactant sur la note à payer par les chargeurs, puisque la surcharge peut facilement atteindre 30% du coût du fret.

shanghai-busan

 

Inscrivez-vous à la Newsletter


Expert du transport maritime depuis 25 ans, Jérôme met toute sa connaissance du secteur au profit d'Upply. Capitaine de navire dans l'âme, il est également l'auteur du Lexique anglais-français du transport maritime conteneurisé (Paris : CELSE, 2001).